Aller au contenu

Suivez-nous sur :

Twitter Facebook Newsletter Silicon Sentier Fil RSS Vidéos et lives de La Cantine Vidéos de la Cantine sur Youtube Flickr

La Cantine, c'est :

Silicon Maniacs

Aller à la navigation

09/03/2011 - #Confmaniacs : Silicon Maniacs vu de l’an 2199 ( Silicon Maniacs)

On a beaucoup glosé sur l’importance réelle des évènements du lundi 7 mars 2011 mais commentateurs et historiens s’accordent sur un point : sans la conférence de rédaction de Silicon Maniacs qui eut lieu entre 19 et 23h GMT +1, l’avenir du monde auraît été radicalement différent.

La petite dizaine d’individus présente pouvait-elle deviner que les quelques idées lancées au hasard d’une intuition feraient plus que troubler le silence de la Cantine , mais celui du siècle en devenir ? Oui, la serendipité est un bien joli mot - mais concrètement, la science a montré qu’il pouvait parfois s’agir d’individus autour d’une table mangeant des chips - si, si !

En extrapolant le compte-rendu de l’époque ainsi que les «tweets», cet ancien moyen de communication à base de combinaisons lexicales restreintes, un data-archéologue a pu reconstituer cette soirée d’apparence anodine : la deuxième conférence de rédaction live de Silicon Maniacs, ouverte et participative, réunissait une douzaine de personnes autour de la table. Etudiants, start-upper, journalistes et curieux… Pour la plupart, ils ne pensaient pas avoir amené d’idées précises à soumettre au grand brainstorming de cette soirée. Et pourtant, chips, bières et sodas eurent raison de leur réserves et leurs sujets vinrent rejoindre ceux des maniacs sur le paperboard en moins de temps qu’il ne faut pour dire eurêka.

  1. Web et religion : cathosphère et cyber-confession
  2. QR Codes : ça va vraiment marcher ?
  3. L’anonymat et ID Numérique, quels risques ?
  4. L’immense marché de l’Hyperlocal
  5. Rubrique It boy / It girl : les petites main du Web
  6. L’algorythme des moteurs de recherches : le mythe du robot
  7. Animaux 2.0
  8. Festival Gif sur Yvette
  9. La Droitosphère / le Web est-il de gauche ?
  10. Typologie du troll en zone tempérée

Selon les reconstitutions faites au laboratoire d’étude de la proto-histoire du «web» , les débats portèrent tant sur les sujets que sur leur pertinence par rapport à l’actualité, leur capacité à founir la base d’un article original et, surtout, d’un mélange de seriousness et de fun. La question du rapport aux articles existants fut aussi évoquée en ce qui concerne les portraits : après tout, pourquoi ne pas réunir les stars du web et les ouvriers poseurs de fibre optique dans un même format de portrait ? Une prise de conscience précoce chez nos ancêtres primitifs de l’importance majeure des aspects les plus concrets de la construction d’un réseau mondial.

Confredaclive2-4 Confredaclive2-19 Confredaclive2-20 Confredaclive2-25 Confredaclive2-28 Confredaclive2-30 Confredaclive2-31

Deuxième étape, deuxième bière aussi pour certains selon les photos prise par Jessica, une autochtone de la Cantine : le Vote - car oui, il faut être réaliste et si certain sujets ne supposaient pas forcément une implication corps et âme, que dire d’un sujet sur Web et religion ? Les maniacs ne savaient pas encore dans quoi ils mettaient les pieds… Après le débat sur les sujets, un court débat/dispute eut lieu sur les modalités du vote, et ceux qui voulaient voter 3 fois pour leurs articles durent déchanter : 3 voix par tête de pipe, et 1 voix seulement par article.

Le choix s’est porté sur les sujets suivants :

  • Web et religion : cathosphère et cyber-confession
  • La Droitosphère / le Web est-il de gauche ?
  • Portraits divers : It boy / It girl // troll // animaux 2.0
  • L’immense univers de l’Hyperlocal

A ce stade, des appels à contributions avaient déjà été émis sur twitter. Les maniacs ne le savaient pas encore, mais les contributions des mois à venir allaient, par le biais d’évènements et de dossiers, faire se réunir de géniaux inconnus à la Cantine. La rencontre de certains d’entre eux autour d’un café fut à l’origine d’une des start-up les plus innovantes du XXI° siècle qui changea, comme nous le savons tous, la vie des gens et leur rapport à la technologie. Mais ai-je besoin de vous présenter l’entreprise la plus innovante du XXI° siècle… non. Tout le monde la connait ! Un certain Mark Zuckerberg, petit entrepreneur de ces temps reculés, a inscrit son nom dans l’histoire en écrivant l’histoire de cette entreprise mythique dans son best-seller : How facebook was killed in a week.

Et même si, à l’aube du XXIII° siècle, elle semble complètement has-been… nous la devons à une douzaine de personnes qui mangeaient des chips.

Source : http://www.siliconmaniacs.org/confmaniacs-silicon-maniacs-vu-de-l%e2%80%99an-299/

Ajouter à mail Ajouter à facebook Ajouter à twitter

Commentaires

Ajouter un commentaire :

Nuage de tags