Aller au contenu

Suivez-nous sur :

Twitter Facebook Newsletter Silicon Sentier Fil RSS Vidéos et lives de La Cantine Vidéos de la Cantine sur Youtube Flickr

La Cantine, c'est :

Silicon Maniacs

Aller à la navigation

02/08/2010 - Convergences art-techno à Paris, visites ( YGAW by Silicon Sentier)

Fin juillet à Paris, Nirina et moi avons pris le temps d’aller à la rencontre de différents acteurs au croisement de l’art, de la technologie et de l’innovation sociale.

- Axelle nous a fait visiter la Cité des Sciences pour son installation Grainstick, dans le cadre du projet intéressant du Méridien Art-science.
- Youcef a accueilli Nirina dans le nouvel espace dédié à la diffusion de l’art numérique et de l’insertion sociale à Bagnolet, La Fonderie de l’image.
- Agnès du CRASLAB nous a reçu à Mains d’œuvres à Saint-Ouen.
- Yro a ouvert les portes de sa pépinière, Pixel Transversaux, intégrée à La Générale en Manufacture, à Sèvre.

J’aurais bien aimé voir le hackerspace artistique nouvellement installé au Théâtre de Verre, le Black Box, mais manque de chance, personne présent au workshop “sérigraphie” -pourtant annoncé pour le 28 juillet.

Nous avons décidé de rencontrer ces acteurs, car en bons prêcheurs du concept de “fertilisation croisée”, il est nécessaire d’aller voir ailleurs comment d’autres la pratiquent, avec différentes communautés que celles de l’environnement de Silicon Sentier.
Ensuite, l’innovation par l’art et la technologie est une thématique riche que nous investissons dans le cadre de la création de l’incubateur au Centquatre, à travers les rencontres art-techno de RADart à La Cantine ou bien même via des événements type le ArtGame Weekend mêlant codeurs et artistes.

Les communautés artistiques rejoignent volontiers les communautés technologiques, pour le meilleur de la tant recherchée, fertilisation croisée…OK mais fertilisation de quoi?

=> Sociale
- Réinsertion sociale : La Fonderie de l’image est une entreprise sociale. Un restaurant assure une rentabilité économique, tout en employant des personnes en difficultés d’insertion. La programmation artistique est en construction mais promet d’être orientée vers les technologies du numériques avec notamment la collaboration avec Numéris Causa, galerie d’art numérique.
- Education locale : Elle est présente partout, plus ou moins évidente selon les initiatives. Le Méridien est un programme qui vise à faire tester au plus large public les créations artistiques dont le le message pédagogique - la science peut servir à faire des installation vidéos et sonore - est facilité par l’aspect ludique. Yro est l’initiateur du festival Visionsonic qui vise entre autre à désacraliser la technologie lors de workshops avec des enfants.
- Réhabilitation d’un lieu : Mains d’œuvres était l’ancien bâtiment sportif des employés de Valéo, Pixel transversaux occupe une bâtisse abandonnée, La Fonderie de l’image est une ancienne fonderie d’aluminium.

=> Artistique
- Diffusion : Le Méridien est un propulseur de créations innovantes. Une fois aboutie la recherche réalisée pendant un an dans les laboratoires de l’Atelier Art-science de Grenoble par exemple, il est nécessaire de la partager.
- Création : Pixel transversaux est une plateforme de concrétisation des projets artistiques, pour cela il offre des outils technologiques, un espace physique. Yro, conscient que cela ne suffit pas, il a donc monté le festival Visionsonic pour diffuser également. CRASlab suit des artistes en résidences, sur des projets artistiques dont la pratique est émergente, nouvelle, encore non existante dans le paysage de la création.

=> Technologique
Toutes ces initiatives intègrent la technologie, comme un moyen au service d’un projet artistique. L’impact sur la technologie n’est pas technique mais philosophique. Un capteur de mouvement dérivé des usages de dispositifs sécuritaire devient un moyens d’interaction avec une oeuvre créatrice d’émotions. Grainstick présentée par Le Méridien est une oeuvre interactive où le spectateur devient le chef d’orchestre d’un environnement visuel et sonore immersif. Au milieu d’une salle circulaire, on est invité à jouer, danser, rythmer l’oeuvre qui passe d’un monde sonore à l’autre : eau, insecte, électronique et urbain.
Le code et la machine ouvrent l’horizon à de nouvelles pratiques comme le cinéma d’objet de Pixel Transversaux, ou le cinéma en live…
Tous le disent : la technologie est un moyen qu’on utilise et qu’on interroge.

Loin d’être identiques, ces espaces affirment leur différence. Leur discours varient, entre la revendication idéologique et le refus de catégorisation quelle quelle soit.
Yro est un artiste pratiquant : faire, créer, concrétiser et aider les autres dans cette démarche, sans se réclamer d’une idéologie quelconque, simplement faire.
Agnès du CRAS lab est engagée dans un combat utopique. Le lieu est l’héritier d’une idéologie. Impulsée notamment par le collectif du Produit Intérieur Doux, le Cras lab et Mains d’Oeuvres dans son ensemble agissent pour un système de création de richesses au sens propre, pas seulement économique.
C’est un point d’entrée important car il modifie les rapports entre les résidents et la structure.
Le Méridien Art-science est un programme qui mêle des acteurs aussi colossaux que la cité des sciences ou le CEA de Grenoble, il s’agit plus de visée une valorisation de l’innovation en France.

En conclusion, à tous les niveaux, la convergence entre l’art, le social et la technologie est présente dans ces ces initiatives, qu’elles soient institutionnels ou indépendantes.

Virée en image

Source : http://ygaw-bysiliconsentier.com/1147-convergences-art-techno-a-paris-visites

Ajouter à mail Ajouter à facebook Ajouter à twitter

Commentaires

Ajouter un commentaire :

Nuage de tags