Aller au contenu

Suivez-nous sur :

Twitter Facebook Newsletter Silicon Sentier Fil RSS Vidéos et lives de La Cantine Vidéos de la Cantine sur Youtube Flickr

La Cantine, c'est :

Silicon Maniacs

Aller à la navigation

19/08/2010 - Labitat & Illutron, artists & technologists in Copenhague ( YGAW by Silicon Sentier)

Johan a 19 ans, il n’ira pas à la fac comme la plupart de ses anciens camarades de classe, il vient de trouver un travail de développeur. C’est un autodidacte, il a commencé à programmer sur 2d life il y a 3-4 ans, quand le phénomène était alors à son apogée au Danemark, des grandes boites qui voulaient exister sur la plate-forme ont fait appel à ses services, il a appris sur le tas.
Il y a un an, il s’engage avec 9 autres personnes à monter un hackerspace à Copenhague : Labitat.

Rendez-vous sous une pluie battante, devant un immeuble qui semble abandonné où Johan m’attends, il passe sa carte bleu dans la borne magnétique “fait-maison”, la porte s’ouvre, nous entrons.
Je dois dire que je suis impressionnée par le nombre de machine professionnelles qui s’y trouvent : laser cutter, 3D printer, imprimantes géantes, table multitouch…Tout à l’air en parfait état. Il s’agit de matériel apporté par des membres eux même. Moins d’un an d’existence et Labitat cumule déjà 70 membres qui paient une 12 euros par mois pour un accès total au lieu.

Très investi dans la free culture, cela ne fait pas de doute pour ce jeune garçon, le monde de demain sera Open Source ou ne sera pas. Sans dogmatisme aucun, son ton est doux, sa pensée fluide, à l’écouter, ça coule de source. Une mère chanteuse, expérimentatrice de projets avant-garde -à prononcer à l’anglaise et un beau père programmeur ont suffi pour que Johan devienne ce mélange entre art et technologie. Il est naturellement attiré par les projets d’artistes pour leur environnement dénué a priori de contraintes techniques et au service du concept.

Nous quittons le hackerspace pour aller dans un autre endroit : “Illutron“, un bateau investi par des artistes. Illutron et Labitat se ressemblent sur bien des aspects, pourtant, si Johan préfère aller à Illutron, c’est parce que ce sont des artistes qui dirigent l’espace. Les projets sont différents, on n’y explorer pas la technologie mais on sert une vision à travers elle. A Illutron, en plein mois d’aout, nous tombons sur Ole. Depuis sa cabine, l’artiste finalise une pièce qui sera montrée à Ars Electronica. Ole ne me demande pas d’où je viens, ni pourquoi je suis ici mais me raconte son prochain projet. Avec 3 collaborateurs, ils vont partir au GroenLand, ancienne colonie du Danemark pour filmer pendant un an la vie de ses habitants,”Aujourd’hui, plus besoin d’être la BBC pour faire ce type d’expédition”. A force d’entendre que la glace fond et que les animaux disparaissent, ils se sont demandé pourquoi on ne parlait pas des habitants.

Avec Ole et Johan, je resterais bien parler encore pendant des heures.
J’ai souvent entendu dire des hackers ou des fondateurs de lieux alternatifs que pour qu’il marche, c’est avant tout une question de culture propre aux gens qui l’incarnent. A Illutron, ça m’a tout l’air d’être ça. En témoigne le manifeste ci-dessous :

Manifesto 1.1

Illutron is a haven for innovative thinking between art and technology. The physical location is a rusty barge in Copenhagen Harbour.
Here submarines and space rockets are built. Scrapped industrial robots are brought back to life. Here singing plants grow and classical music plays together with electronic music.
illutron is a space for adventures and experiments. Artistic and technological frontiers are challenged. Experiments can be based on intuition instead of reason.
Here people are creators, not consumers. Here the audience are participants, not passive observers. Here anything can happen.
Creative thinking emerges from below, as long as a fertile creative environment is fostered, where small seeds can find nourishment and grow roots and flower.
Technological progress happens in dialog with the surrounding society and refers to both the past and the future. Our art is a joint creative process in a group, a dialog between the group members and with cultural undercurrents in society. Art involves the audience, they become actors in dialog with the work of art, with its story.
Illutron offers collective illusions, fascinating illustrations and blinding illuminations, embracing new inspirational stories in and about the world.
We make the works of art and source code available under Creative Commons. We encourage others to expand on our work.

Our art

* Fosters interaction with the audience
* Is a living process and not a static product
* Is based on recycled materials
* Refers to its inspiration in society
* Credits all involved (including the tea person)
* Make the works of art and ny source code available under Creative Commons.
* Encorage others to expand on the work, as long as Illutron is given credit.

This manifest may not be printed on dead trees, but must be in dialogue with the times/our time and Illutrons members. If it takes on fixed and recognisable form the project has stranded/run aground.

Source : http://ygaw-bysiliconsentier.com/1831-labitat-illutron-artists-technologists-in-copenhague

Ajouter à mail Ajouter à facebook Ajouter à twitter

Commentaires

Ajouter un commentaire :

Nuage de tags