Aller au contenu

Suivez-nous sur :

Twitter Facebook Newsletter Silicon Sentier Fil RSS Vidéos et lives de La Cantine Vidéos de la Cantine sur Youtube Flickr

La Cantine, c'est :

Silicon Maniacs

Aller à la navigation

27/07/2010 - Ma santé sur un tableau de bord ( YGAW by Silicon Sentier)

« La meilleure santé, c’est de ne pas sentir sa santé ». Jules Renard.

Et si on pouvait quantifier sa santé avant de la sentir ?

A Singularity, cette thématique est abordée au quotidien. De nombreux chercheurs et entrepreneurs nous montrent qu’il est désormais possible de suivre en temps réel sa santé et d’adapter son style de vie, ses habitudes alimentaires, en fonction.

Vous pouvez aller chez le médecin qui vous donnera un instantané de votre état, mais il n’aura ni le temps (en France, la CNAM recense en moyenne près de 800 patients par médecin), ni les ressources informatiques pour analyser toutes ces données.

La santé peut désormais être quantifiée en temps réel. Différentes approches et appareils se développent:

Suivez votre sommeil avec Zeo, votre poids et activité sportives avec FitBit, Withings ou DirectLife. Pour des usages plus médicaux, il y a l’iBrain qui adresse un marché à fort potentiel : 70 millions d’américains ont des problèmes de sommeil, et 4 millions d’entre eux ont déjà pris un examen du cerveau.  Philip Low, un entrepreneur de 30 ans, nous présente cet EEG pour la maison à plusieurs usages : il analyse les effets des médicaments sur le cerveau, suit votre sommeil et permet aussi d’approfondir notre connaissance des maladies (Alzheimer, Schizophrénie).  Alors qu’un EEG classique nécessite 2 heures, et 400 branchements à des électrodes, l’iBrain est simple : 3 électrodes, 5 minutes et un téléphone mobile plus tard Julielynn, une étudiante de notre groupe, visualise l’activité de son cerveau.

Tous les indicateurs de santé sont désormais à notre disposition, mais il manque encore quelques étapes avant de pouvoir lancer massivement ces nouvelles applications :

Une plateforme unique : tout comme se multiplient nos objets communicants (iPhone, iPad…), les dispositifs actuels restent trop nombreux (électrodes, montres, ou encore mobile comme le Personal Genome Assistant (PGA)… . Il faudrait une plateforme unique afin de relever tous ces indicateurs.

Un data-mining centralisé et ouvert : les softwares agrégeant les données restent des systèmes fermés. Crowdsourcons nos informations, et uploadons en ligne dans des systèmes ouverts. Tout comme Genomera pour notre DNA ou encore Diygenomics, afin de pouvoir obtenir de réelles prévisions et une meilleure compréhension de notre santé.

L’analyse la plus pertinente des résultats : il n’existe pas à l’heure actuelle de bonne analyse de toutes ces données. Projetons-nous dans le futur: au lieu de voir un médecin sur place, je pourrais tout autant demander au meilleur des docteurs à distance d’interpréter les indicateurs qui me concernent.

Et pour en savoir plus, voici un excellent blog sur le sujet : www.quantifiedself.com

Eugénie

Source : http://ygaw-bysiliconsentier.com/839-ma-sante-sur-un-tableau-de-bord

Ajouter à mail Ajouter à facebook Ajouter à twitter

Commentaires

Ajouter un commentaire :

Nuage de tags