Aller au contenu

Suivez-nous sur :

Twitter Facebook Newsletter Silicon Sentier Fil RSS Vidéos et lives de La Cantine Vidéos de la Cantine sur Youtube Flickr

La Cantine, c'est :

Silicon Maniacs

Aller à la navigation

15/08/2010 - Soirée avec Gary Reiner à Singularity, grandes entreprises d’aujourd’hui ( YGAW by Silicon Sentier)

Excellente soirée avec Gary Reiner qui est Vice President de General Electric, il a été désigné TOP 3 CIO et a un parcours sans faute.

Après avoir suivi des études à Harvard et travaillé pour le Boston Consulting Group, il a rejoint General Electric pour y rester une vingtaine d’années.

Sa mission a consisté à faire passer GE au numérique et à définir la stratégie vers des services de Cloud Computer. Il a géré le déploiement de SaaS (Software as a service) en coordonnant plus de 500 000 fournisseurs dans une centaine de pays.

Cette soirée est l’une des seules conférences où nous discutons des grands groupes et non de startups, et de l’impact des technologies sur les organisations.

Dans un monde ultra-concurrentiel, Gary nous parle de différenciation, et de comment délivrer le meilleur service, le plus rapidement possible.  L’essentiel est de développer ses avantages concurrentiels.

Refonte des processus et systèmes :  Un bon exemple des ces transformations est Herman Miller, pour plus d’information, un cas plus concret ici

Cette structure a retravaillé l’intégralité de sa chaine de production en appliquant les principes de fonctionnement de Toyota. Le processus de fabrication prenait 49h de la commande à l’envoi. Il leur a fallu 8 ans pour réduire ce temps à 15 minutes tout en réduisant le nombre de personnes par ligne de production (122 à 22).

Créer une culture d’innovation : donner de l’espace à la génération d’idée, les prendre en compte  et surtout donner l’opportunité aux employées de les implémenter.

A la fin des années 70, General Motor avait une culture de confrontation entre employés et dirigeants. Les employés étaient managés et non écoutés. L’usine de Fremont n’était plus profitable et ferma en 1982. Toyota, qui cherchait un moyen de se lancer aux USA, signa une joint venture avec GM et l’usine re-ouvra en 1984. Le taux d’absentéisme passa alors de 20% à 2%.

Réduire les niveaux hiérarchiques (GE est passé de 10 niveaux à 4 récemment), ce qui permet à l’entreprise d’être plus flexible.

Communiquer souvent et avec tous membres des équipes.

Re-itérer en permanence : utiliser les retours clients sur les produits, et modifier l’offre en fonction.

Attirer et former de bon leaders : Quels sont les caractéristiques d’un bon leader: à l’écoute, en communion avec autres, capable de faire émerger le meilleur de chaque membre des équipes, de prendre une décision et de s’y tenir. Durant la conférence annuelle de GE, Jack Welch lanca le projet Six Sigma avec la phrase suivante : « Six Sigma - if you don’t lead it or love it, you just won’t work at GE. »

Les bon leaders n’ont pas peur du conflit, ils font des membres de leur équipes des héros et ne se mettent pas en avant.

Créer des organisations flexibles qui s’adaptent aux nouvelles technologies: Les technologies sont adoptées de plus en plus rapidement dans les organisations mais que faire des employés dont les postes ont été supprimés et qui n’ont pas les connaissances nécessaires aux nouveaux métiers créés. La formation ne doit pas s’arrêter a l’université, elle doit être permanente afin de comprendre l’évolution du monde et s’y préparer. Le système éducatif doit être complètement revisité.

L’éducation du futur  sera en ligne bien sûr, nous  en reparlerons de ce sujet en détail lors d’un futur billet.

Eugénie

Source : http://ygaw-bysiliconsentier.com/1411-soiree-avec-gary-reiner-a-singularity-grandes-entreprises-daujourdhui

Ajouter à mail Ajouter à facebook Ajouter à twitter

Commentaires

Ajouter un commentaire :

Nuage de tags