Aller au contenu

Suivez-nous sur :

Twitter Facebook Newsletter Silicon Sentier Fil RSS Vidéos et lives de La Cantine Vidéos de la Cantine sur Youtube Flickr

La Cantine, c'est :

Silicon Maniacs

Aller à la navigation

10/02/2009 - TechCrunch détrôné ? ou comment mesurer l’audience d’un blog (Youssef Rahoui)

Les blogs, depuis leur apparition il y a dix ans, constituent une des plus grandes avancées du Web. Autour de cent millions aujourd'hui, on a tôt fait d'eux des médias. Aussi est-il en usage de reprendre les critères de visiteurs uniques et de pages vues appliqués aux sites médias traditionnels pour mesurer leur importance.

Médias ils sont, mais d'une manière trop spécifique selon moi pour que la mesure de leur audience soit pertinente selon ces critères et pour qu'elle ne réclame pas de ce fait une nouvelle formule.

Commençons par les pages vues. Parce que leur contenu est nombreux, varié, et continuellement renouvelé, ce critère fait sens sur des sites médias traditionnels comme Yahoo! ou le New York Times. On est sur le mode du buffet où l'enjeu est que les convives se goinfrent sans discontinuer.

Mais un blog publie au compte-gouttes, si rapprochées les gouttes soient-elles. On est sur le mode du take away - on consomme le plat nouveau puis on s'en va - ou bien même on consomme après livraison, s'agissant des flux RSS. On ne surfe pas sur un blog. Autrement dit, pour un visiteur et un nouveau billet donnés, il n'y aura qu'une à deux pages vues, et ce quel que soit le blog. Cela rend ce critère sans intérêt.

Le nombre de visiteurs uniques est plus pertinent, mais il ne raconte qu'une partie de l'histoire. Deux éléments me paraissent devoir être intégrés à la question. Le premier est le nombre d'articles sur une période donnée. Parce que tous deux ont cent mille visiteurs uniques, est-il pertinent de comparer le blog A qui publie un article par jour au blog B qui en publie trois par semaine ? La fréquence de publication a une influence directe sur le nombre de visiteurs uniques en raison du trafic apporté par les moteurs de recherche et des liens par des sites tiers.

Aussi peut-on déjà se livrer à un exercice intéressant sur trois des plus importants blogs IT.

Pas de surprise : selon le seul critère des visiteurs uniques et d'après Compete, la hiérarchie convenue est respectée. Mais divisons maintenant cette audience par le nombre moyen d'articles que publient ces blogs. (On trouve cette statistique dans Google Reader). On obtient alors le graphique suivant.

TechCrunch est détrôné ! Qu'on ne soit donc pas surpris si TechCrunch publie autant : il est parfaitement conscient de l'importance de ce critère.

Mais il convient d'introduire un second paramètre : le nombre d'abonnés. En effet, les blogs n'ont pas tant vocation à attirer le public vers leur contenu qu'à le propager dans le Web vers leur public. Ainsi, si rares sont les sites médias qui vous laissent lire la totalité d'un article dans votre lecteur de flux RSS, rares sont les blogs qui ne le permettent pas.

Par conséquent, pour l'estimation de l'audience d'un blog, je propose la formule suivante : audience de blog = (visiteurs uniques + abonnés)/nombre d'articles.

Appliquons là à nos blogs témoins (où le nombre d'abonnés nous est donné par le compteur Feedburner figurant sur ces blogs mêmes).

Tout rentre dans l'ordre : Ouf pour TechCrunch !

Bien sûr, cette formule n'est pas parfaite. Par exemple, certains blogs, comme TechCrunch parfois, ne vous laissent pas lire un article complètement dans votre flux RSS : du coup, un même lecteur est compté deux fois dans cette formule. Je ne suis pas bien certain non plus de bien comprendre comme Feedburner compte les flux. Quoi qu'il en soit, cette formule me paraît être une façon bien plus juste de mesurer l'audience des blogs.

Post Scriptum

Voici le tableau des données qui ont permis de réaliser les graphes ci-dessus.

Ajouter à mail Ajouter à facebook Ajouter à twitter

Commentaires

kev , il y a 2 ans : Analyse très intéressante. Ceci-dit, il y a un biais non négligeable sur le feedcount : le feed rss de techcrunch est installé par défaut sur au moins un lecteur (igoogle) à ma connaissance. Ce qui signifie que l'audience rss de techcrunch est probablement largement surestimée, sachant que beaucoup d'abonnés ne consultent pas ce lien, voire ne consultent pas même le reader qu'ils ont ouvert une fois. Auquel cas la dernière partie de l'analyse mérite d'être revue. En fait, la stratégie de volume de posts de techcrunch se double d'une stratégie marketing vis-à-vis des readers.

Ajouter un commentaire :

Nuage de tags