Aller au contenu

Suivez-nous sur :

Twitter Facebook Newsletter Silicon Sentier Fil RSS Vidéos et lives de La Cantine Vidéos de la Cantine sur Youtube Flickr

La Cantine, c'est :

Silicon Maniacs

Aller à la navigation

Le 21 Mai 2008 de 18h30 à 21h00

Anonymat et identité numérique : la guerre des traces aura-t-elle lieu ?
 
Les apéros du futur et Jérôme Giusti et Lucille Brandi-Sommerer, avocats au cabinet 11-100-34 vous proposent un happening juridique autour du thème de l'identité numérique.

S'inscrire

Apéro du futur

Apéro du futur

Anonymat et identité numérique : la guerre des traces aura-t-elle lieu ?

Mercredi  21 Mai à 19 heures à la Cantine
151 rue Montmartre (Passage des panoramas)
www.lacantine.org ; http://lesaperosdufutur.blogspirit.com/ ;
www.11-100-34.com

 Les apéros du futur, Jérôme Giusti, Lucile Brandi-Sommerer et Serge Vatine, du cabinet 11.100.34 Avocats Associé,  vous proposent un happening juridique autour du thème de l'identité numérique.

Etre anonyme, utiliser un pseudo ou mentir sur son identité semble être pour beaucoup un moyen efficace pour éviter de laisser des traces. Quelle folle parade ! lorsqu’on sait que les fournisseurs d’accès, les opérateurs en téléphonie mobile sont légalement tenus de détenir et conserver les données d’identification et de connexion de leurs clients et que cette obligation légale s’impose également à tous sites internet qui doivent maintenir à la disposition des autorités de police et de la justice les données de nature à permettre l’identification de quiconque a contribué à la création de contenus.

Les autorités publiques ne sont d’ailleurs pas les seules à vouloir conserver des traces : l’actualité récente a fait (re)découvrir à certains que les données à caractère personnel peuvent faire l’objet d’un commerce. A la peur du contrôle semble aujourd’hui s’ajouter celle du marché. En réaction, des voix s’élèvent pour réclamer que l’anonymat soit promu au rang de droit constitutionnel, de droit de l’homme afin de protéger l’individu mais également installer durablement la confiance dans les réseaux numériques.

La liberté serait-elle aujourd’hui celle de se cacher ? A quelles craintes répondons-nous, quels ennemis doit-on combattre et dans quelle dictature serions-nous donc pour ainsi vouloir s’imposer à soi-même de ne plus agir, s’exprimer et échanger que sous couvert d’anonymat ? Ne doit-on pas plutôt chercher à imposer le droit à l’oubli afin de garantir à chacun la disparition totale et efficace de ses données au bout d’un certain temps ou lorsqu’il le demande ? Mais en a-t-on encore les moyens ? Le veut-on vraiment ? Débattons-en.

Ce débat est un happening juridique. Nous n’avons pas la réponse aux questions que nous nous posons. Nous les élaborerons ensemble et militons pour un droit en construction avec l’ensemble des acteurs et usagers de l’internet. Notre conviction est que le droit ne doit pas être imposé d’en-haut, qu’il est un point d’équilibre entre des forces en présence qu’il faut identifier et des systèmes de valeurs, souvent contradictoires entre eux. Tout pouvoir doit être limité. Y a-t-il lieu à organiser un contre pouvoir aux nouveaux médias ? Le temps du cinquième pouvoir est-il venu …

Les apéros du futur sont ouverts à tous. N'hésitez pas à venir nombreux discuter de ce thème d'actualité.

Jérôme, serge, Lucille et Anne-Caroline

Contacts : Anne-Caroline Paucot 06 10 81 25 95, acp@hyaka.com; Jérôme Giusti j.giusti@11-100-34.com

Ajouter à mail Ajouter à facebook Ajouter à twitter

Retour aux événements

Commentaires

Ajouter un commentaire :

Tweets

Nuage de tags