Aller au contenu

Suivez-nous sur :

Twitter Facebook Newsletter Silicon Sentier Fil RSS Vidéos et lives de La Cantine Vidéos de la Cantine sur Youtube Flickr

La Cantine, c'est :

Silicon Maniacs

Aller à la navigation

Le 30 Septembre 2010 de 19h30 à 21h30

Participez à un faux jugement qui traitera d'un vrai sujet numérique : "le full disclosure" (la divulgation publique d'une faille aux fins de sécurité informatique). Durant cette parodie de justice, des vrais avocats plaideront et défendront chacune des parties, devant un vrai public qui rendra son jugement en toute équité : vous même ! Des annonces de vraies failles ne sont pas à exclure au cours de l'audience....

Ils y vont

  • Paul Richardet
  • Clément Hallet
  • Jean-Pierre Clair
  • csaszar alexandre
  • christel sorin
  • Fabien Ducloux
  • paul guermonprez
  • Stéphane Jourdain
  • Guillaume GENS
  • Nicolas RUFF
  • Sébastien Barré
  • Julien Chauteau
  • Djordje Djokic
  • Laurent Séguin
  • Franck Veysset
  • Robert Erra
  • Vivien MOREAU
  • bluetouff
  • Sid
  • Jonathan Van Overmeir
  • Estelle NLEND
  • Fabrice Epelboin
  • Arthur Saiz
  • J4N
  • Jean Cattan
  • meik
  • Olivier Robillart
  • fabrice perez
  • deadalnix
  • Damien LELIEVRE
  • Simon Vallet
  • JB
  • Gérard Peliks
  • Sebastien Tricaud
  • Stéfan LE BERRE
  • Xavier Nicollet
  • rne
  • Mat
  • Solal Jacob
  • Frédéric Baguelin
  • JeremyM
  • Butters Stotch
  • Sébastien Gioria
  • Aurélien Miana
  • Yves-Marie Saout
  • hugo lavigne
  • Glenn Y. Rolland
  • Rémi CHAINTRON
  • Thibault Guiroy
  • Julien Rabier
  • Benoît Dissert
  • Guillaume Lopes
  • Jan Roudaut
  • Sébastien Dudek
  • Aurélien Noyer
  • Viviane Gravey
  • Sébastien Siegl
  • Yannick Hamon
  • thomas Luquet
  • Vincent Toubiana
  • Fahim HASNAOUI
  • Gabriel Merlet
  • Alexis Dumeaux
  • Frédéric D.
  • Franklin Raccah
  • Patrick Augé
  • Romain BERTHOLON
  • Jonathan Van Overmeir
  • Olivier Heen
  • Antoine Godet
  • Mathieu FERTALA
  • Florian NIVETTE
  • Mathieu Lorenzato
  • myshell
  • lamia DELENDA
  • Yvon Rastetter
  • Thierry Autret
  • Nicolas ARPAGIAN
  • Gerard Dupin
  • Ahmed Salhi
  • Philippe Loudenot
  • Daniel Jouan
  • Richard G
  • Philippe Vacheyrout
  • Sebastien Rummelhardt
  • Karen BERARD
  • Anne-Sophie Frovo
  • Constant Chartier
  • Leslie Février
  • Laurent DUPUY
  • albert lespagnol
  • quemener
  • quemener
  • quemener
  • Benjamin GIGON
  • Sébastien P
  • hamid ziraoui
  • Tulyp Neskovic
  • Loïs Samain
  • Philippe H
  • Antoine Caté
  • Arnaud Garrigues
  • Emilien Girault
  • Henri Lifchitz
  • Renaud Lifchitz
  • Sébastien vecten
  • Guillaume Cerquant
  • Samuel Huron
  • Eric Grospeiller
  • Frédéric Bour
  • Ary Kokos
  • Ariane MOUZON
  • Paix Christine
  • Paix Christine
  • Paix Christine
  • Paul-Henri Lampe
  • François Morris
  • Giovanni Rattaro
  • Hervé Schauer
  • Véronique Loquet
  • Alain SCHNEIDER
  • catherine duval
  • Mathieu Vaidis
  • Sébastien P.
  • Vincent B
  • Jérémy P.
  • christophe bys
  • Sabine Pham
  • Alix
  • Emmanuelle Legrand
  • Bertrand Masius
  • Renaud Feil
  • Fabien Kraemer
  • Stéphane Milani
  • patrick MERLIN
« Full-disclosure : toutes les vérités informatiques sont elles bonnes à dire ? » - LawTech : la rencontre des communautés du droit et de la technologie.

« Full-disclosure : toutes les vérités informatiques sont elles bonnes à dire ? » - LawTech : la rencontre des communautés du droit et de la technologie.

Venez nombreux pour ce nouveau rendez vous "LawTech" qui vous permettra de prendre connaissance des particularités juridiques et techniques dans une approche de communication et de pédagogie ouvertes.

<<<< COMPLET / Désolé, nous avons atteint le nombre de places disponibles et les inscriptions sont terminées / SOLD OUT >>>>>

Composition du "Tribunal et des Parties au procès" :

Pour la demande:


- Témoin : Dr Vincent Leroux, médecin, responsable du pôle Gestion du Risque de Centrale Santé (http://www.centrale-sante.net/index.php)

- Avocat : Me Charles Simon, avocat, cabinet Duclos, Thorne, Mollet-Viéville & Associés (www.dtmv.fr)

Pour la défense:


- prévenu : Philippe Langlois, expert en sécurité informatique, P1 Security (http://www.p1security.com)

- témoin : M. Eric Filiol, expert en sécurité informatique, ESIEA (http://www.esiea.fr)

- avocat : Me Ambroise Soreau, avocat, cabinet Henri Leclerc & Associés (http://www.cabinet-leclerc.fr)

Tribunal :

- Président : Me Jean-Marc Coblence, avocat, cabinet Coblence & Associés (http://www.coblence-avocat.com), Président de l’association Cyberlex (http://www.cyberlex.org)

- Assesseurs : Mme Florence Dupré, juriste spécialisée en sécurité des systèmes d’information et en droit du numérique, EADS France Innovation Works (http://www.eads.com) ; Me Lionel de Souza, avocat, cabinet Hogan Lovells (http://www.hoganlovells.com)

Le cas pratique :


Serge Bitnick est post-doctorant en biochimie et fait de la recherche de failles informatiques à ses heures perdues. Il découvre une faille dans le système d’information d'un hôpital. Il se rend compte qu'il existe un risque que tout le système d’information de l'hôpital soit compromis et cesse de fonctionner. Il tente immédiatement de prévenir le RSSI (Responsable de la sécurité des systèmes d’information) de l’hôpital mais, après 30 minutes de recherche sur Google, il ne trouve pas l’adresse email de celui-ci et décide d’envoyer le message suivant via le formulaire de contact présent sur le site web de l’hôpital :

« Bonjour,
J’ai remarqué que votre système informatique était victime d’une très grosse faille de sécurité. Il s’agit d’une faille du type Stack Overflow permettant un accès en lecture au Memcache de votre application web en Django-CMS. Le système SCADA est compromis et tous les respirateurs artificiels ainsi que le monitoring des salles de réveil post-opératoire de l'hôpital peuvent être contrôlés depuis une interface web rendue publique et indexée par Google. Cette faille peut être très facilement exploitée. Il y a un risque que tout votre système saute !  Il faut réparer ça très vite. Je n’ai pas trouvé le contact de votre RSSI. Contactez-moi si vous avez besoin d’aide.
Serge B.
06 20 23 49 41 »

Le lendemain, il reçoit l’email suivant :

« Cher Monsieur,
Merci de votre démarche. Je transmets votre message.
Cordialement,
Damien Champagne »

15 jours plus tard, la faille n’a toujours pas été comblée. Serge Bitnick la divulgue sur son blog et son fil Twitter (1.042 abonnés dont une poignée de journalistes spécialisés) :

« Grosse faille dans le SI de l’hosto de Tataouine http://ow.ly/17OrX2 #UBER_FAIL ! »

De fil en aiguille, l’information est reprise 3 jours plus tard dans l’édition web d’un journal national puis dans les éditions papier de différents journaux et magazines. Des familles de personnes hospitalisées dans l’hôpital concerné (et dans d'autres hôpitaux) paniquent et inondent le standard de l'hôpital pour s’assurer que tout va bien, voire se rendent à l'hôpital pour ramener chez eux leurs parents. L'hôpital porte plainte contre X pour intrusion dans un système de traitement automatisé de données et mise en danger de la vie d'autrui (la divulgation a paralysé le fonctionnement de l’hôpital pendant 2 jours mais aucun décès survenu à l’hôpital au cours de cette période n’a pu être rattaché aux suites de la divulgation). L’hôpital demande en outre des dommages et intérêts à Serge Bitnick pour le préjudice que la révélation de la faille lui aurait causée.

Serge Bitnick prétend pour sa part avoir agi uniquement pour faire prendre conscience aux gens des risque liés à une mauvaise sécurisation des systèmes informatiques.


Vous serez les témoins et les juges du dénouement de cette affaire, affûtez vos arguments et venez nombreux @La Cantine le 30 septembre 2010, 19h30

Ajouter à mail Ajouter à facebook Ajouter à twitter

Retour aux événements

Commentaires

LETBI , il y a 1 an : Certains organismes d'audit sécurité utilisent cette pratique pour vendre leur prestation. Après, c'est le commanditaire qui décider d'acheter cette préstation ou pas. Certe, cela devient une grande panique chez ce dernier, et puis ca va etre un grand débat
Heurs , il y a 1 an : LETBI, cette pratique est tout ce qu'il y a de plus illégale, c'est ni plus ni moins que de l'extorsion. Donc le commanditaire peut porter plainte et dans l'idéale devrait le faire.

Ajouter un commentaire :

Tweets