La sérendipité, un concept nécessaire pour la recherche – Conférence-débat

16h30 – 18h45  //  La sérendipité, un concept nécessaire pour la recherche – Conférence-débat



Intervenants
- Pek van Andel, chercheur en sciences médicales à l’Université de Groningue
- Danièle Bourcier, directrice de recherche au CNRS en sciences sociales, explorent la sérendipité dans tous les domaines.
La Sérendipité est le don de faire des trouvailles, de trouver ce qu’on ne cherche pas, dans la science, la technique, l’art, la politique, le droit. Ce sont des découvertes, des inventions et des créations “accidentelles”. Un cas de sérendipité, par définition, est une observation surprenante suivie d’une explication juste. Ce mot imprononçable, forgé par Horace Walpole en 1754 et utilisé d’abord par des bibliomanes, a été importé par les sciences exactes, puis par les sciences sociales et le monde de la décision. Chaque inventions-accident est une idée forte, une leçon d’interprétation de l’inattendu, comme la radioactivité naturelle ou l’effet pervers d’une loi. Il rend compte de la part du hasard comme source d’improvisation dans la genèse des idées et l’histoire des hommes.

  • Print
  • del.icio.us
  • Facebook
  • Google Bookmarks
  • Netvibes
  • Reddit
  • RSS
  • StumbleUpon
  • Tumblr
  • Twitter
  • Wikio